Lettre ouverte à la fondation Liliane Bettencourt

Publié le par blog métiers d'arts

Lettre ouverte de protestation de Oleg Antonoff, Maître artisan des métiers d’arts, à la fondation Liliane Bettencourt  dans le cadre du 'prix l'intelligence de la main' pour lequel il a concuru l'année dernière (article du 8 janvier 2007, clic):

Madame, Monsieur,
Vous venez de m’annoncer par courrier l’attribution du prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main.
Je vous félicite pour le choix du lauréat, dont le projet est une réussite, ainsi que pour la distinction du travail de Mr Gueroult.
En revanche, j’ai, au titre de concurrent, trouvé un  peu abrupte la lettre désignant le lauréat, n’ayant eu depuis le dépôt de mon dossier, aucune information, ne serait-ce que sur sa bonne réception.
Participer à un concours du prestige du vôtre, entraîne un engagement complet à plein temps, ce qui, pour un artisan, est un lourd tribu à payer pour son activité professionnelle.
C’est avant tout un choix, mais cet engagement pour présenter un projet, mérite de savoir si l’on va concourir ou non, en référence au jury chargé de sélectionner les dossiers, et si tel est le cas, de présenter au moins les dossiers photos des candidats retenus.

Pour une fondation qui a, dixit, «pour vocation de mettre en lumière le travail exemplaire des artisans des métiers d’art», c’est tout de même laisser dans l’ombre tous les participants.

De plus, à part les lauréats, contre qui et quels types de projets ai-je concouru ? Une information qui pourrait bénéficier à tous ceux qui, comme moi, ont beaucoup donné en participant à ce prix, et qui ont offert à la fondation Bettencourt Schueller les lettres de noblesse de ce concours.

Pour conclure, je tiens tout de même à vous remercier de m’avoir donné l’opportunité de réaliser un projet dans lequel j’ai mis toute mon énergie, et qui restera au moins pour moi, une belle expérience.
Cordialement,
Oleg Antonoff

Publié dans Ebéniste

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article