Guillaume Estrade, ciseleur MOF, professeur à l'école Boulle

Publié le par Genevieve Gaillard


Guillaume Estrade est issu de la promotion 86/87 («bizutage mémorable, c’était l’année du centenaire !»). Il obtient son CAP de bronzier et le DMA ciselure (professeur Mr Guénot) puis un DSAA en design produit (professeur Mr Neyton).

« Après le service militaire je suis entré dans un atelier de ciselure (atelier Guénot) où j'ai pu pratiquer le métier dans sa diversité technique tant pour des entreprises que des particuliers en bénéficiant du soutien et des conseils précieux de Mr de Bois (professeur de ciselure à l'école Boulle et responsable technique de l'atelier Guénot). Aujourd’hui j’ai accumulé douze années d’expérience professionnelle durant lesquelles, en plus de la ciselure, l'opportunité m'a été offerte de pratiquer la bijouterie et la fonte de précision (fonte à cire perdue appliquée à la bijouterie).
La transition vers l'enseignement, s’est amorcée en douceur : d'abord membre du Jury de DMA , je deviens ensuite formateur au Greta des arts appliqués, et maintenant enseignant en ciselure au sein de l’école, je garde néanmoins une activité professionnelle à temps partiel.
Ce concours de Meilleur Ouvrier de France, je l’imaginais plutôt en fin de carrière ! mais mes pairs m’ont encouragé à préparer ce travail de toute une année (voir les étapes de cette oeuvre dans l’album photo ci contre), et finalement je suis heureux de contribuer à la reconnaissance de ce métier dont on parle peu et qui risque de s’éteindre faute de communication

C’est maintenant au sein de l’atelier de ciselure de l’école Boulle que Guillaume s'active parmi la quinzaine d'élèves qui ont choisi de consacrer de trois à cinq ans pour découvrir à la fois un matériau, des techniques, une culture, une attitude.

Grenouille en argent fondu ciselé

Guillaume est héritier de cette longue tradition de professeurs d’Arts Appliqués qui allient en même temps pratique professionnelle en atelier et enseignement.
Mais s’il défend la survie de ces magnifiques métiers d’arts hors du temps, si fragiles car trop dépendants de l'évolution des styles décoratifs, il appose sa vision très contemporaine du métier de ciseleur: Celui-ci ne peut survivre et évoluer raisonnablement sans une compréhension nette de la place qu'il peut occuper dans le monde actuel.
Les ateliers traditionnels ont parfois des difficultés à renouveler leur clientèle ou à proposer une offre en accord avec les styles de vie du XXI° siècle.

«Je veux que les élèves au niveau du DMA (Diplôme Metiers d'Art) sachent qui ils sont. Ils doivent connaître les contextes historiques, les matériaux, le déroulement des techniques, et ce qu’ils veulent et peuvent faire de ces acquis fondamentaux. Mais aussi prendre en compte les techniques actuelles (découpe et soudure laser, céramique durcissant aux UV ...) utilisables en complément pour gagner du temps en processus de fabrication tout en valorisant le travail de ciselure proprement dit".
Après un Diplôme des Métiers d’ Arts les élèves peuvent envisager de poursuivre leurs études au sein de l'école, dans une autre institution voir même à l'étranger pour élargir le spectre de leurs connaissances. Cela leur permet de comprendre le processus de conception et de création d’un objet ou mobilier artisanal ou industriel. Les élèves de Boulle sont ainsi appréciés sur le marché parce qu’ils sont capable d’assumer l’interface entre le créateur et l’artisan, ou le fabriquant, ils comprennent les approches de chaque corps de métiers.

Le passage dans l'atelier de ciselure doit être considéré comme une expérience qui vise aussi à favoriser une ouverture sur le monde dans sa diversité afin de mieux le percevoir pour mieux s'y intégrer et le faire évoluer. Ce métier d'art s'inscrit néanmoins dans l’univers du luxe, les matériaux précieux étant les meilleurs supports pour valoriser ce type de travail destiné à vivre dans la durée».
Guillaume est inquiet sur la pérennité des débouchés du travail de ciselure en France, et conscient qu’il y a un marché à l’étranger. Pour contacter Guillaume: estradecisele@orange.fr

Publié dans Ciseleur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article